Association Française des Femmes Médecins

Actualités

Dans un souci permanent de maintenir le lien avec ses adhérentes et leur donner accès à des informations médicales, scientifiques ou éthiques de qualité, l’AFFM organise des réunions médicales nationales, tel son Colloque annuel, ou régionales par le biais des sections locales.

AFFM Bretagne : les nouvelles recommandations du diabète de type 2. Mardi 15 Octobre 2013

photo AFFM Bretagne Oct 2013

La Section BRETAGNE de l'AFFM a organisé une réunion le mardi 15 Octobre 2013 à l'Amirauté, avec le Dr Geneviève CROUZEIX, endocrinologue, CHU Brest, sur le thème : les nouvelles recommandations du diabète de type 2, dont le compte-rendu est désormais mis en ligne dans notre rubrique Actualités. Il est paru également dans Hygie n°60.

L'AFFM Section Bretagne remercie chaleureusement le Dr Crouzeix pour son intervention.

 

CHOIX THERAPEUTIQUE POUR LE DIABETE DE TYPE 2 : RECOMMANDATIONS HAS


Un objectif d'HBA1C personnalisé selon le profil du patient.

 

Il convient d'expliquer le choix de l'objectif et de s'accorder avec le patient dans le cadre d'une éducation thérapeutique.

HBA1C inférieure ou égale à 7% pour la plupart des patients diabétiques type2.

HBA1C inférieure ou égale à 6.5% pour les patients diabétiques nouvellement diagnostiqués, dont l’espérance de vie est supérieure à 15 ans,sans antécédents cardiovasculaires,traités par règles hygiéno-diététiques et metformine seule.

HBA1C inférieure ou égale à 8% si le risque d'hypoglycémie est délétère : comorbidités graves, (macroangiopathies), ancien diabète (> 10 ans et équilibre difficile à obtenir), espérance de vie limitée (inférieure à 5 ans)

Glycémie à jeun entre 1 et 2 g/l à jeun ou HBA1C inférieure ou égale à 9% pour les personnes âgées malades où l'objectif principal est de limiter les complications aigues (déshydratation, coma hyperosmolaire, hypoglycémie).

 

Les différents choix thérapeutiques


Metformine

Insulino-sécréteurs SU

Inh glucos

Inh DPP4

Analogue GLP1

Mode d’action

Insulino-résistance

(foie++)

Hausse Secrétion insuline

Absorption Glucose

hausse durée de vie GLP1

Hausse insuline

glucagon

appétit

vidange gastrique

Effets secondaires

Digestifs

Ac lactique

HypoGmie

Flatulences

Pancréatites ?

Nausées

Pancréatites?

Poids

0 ou

+ 2kg

0

0

-2 à -4 kg

Hypo

Non

Oui

Non

Non

Non

Prévisible d’HbA1c

1, 5 %

1 – 1, 2 %

0,5 %

0,8- 1 %

1,5 %

Sécurité CV

Oui

Oui

Oui

?

?

 

CAT thérapeutique

Privilégier la metformine

L'équilibre du diabète n'est pas une urgence. L'atteinte de l'objectif défini peut prendre plusieurs mois. Le choix du traitement se fait en fonction de l'objectif choisi d'HBA1C.

Toujours en premiètre intention: règles hygiéno-diététiques et metformine.

Si intolérance ou si contre indication à la metformine : sulfamide hypoglycémiants

Si HBA1C est supérieure ou égale à 10 % à la découverte du diabète, la mise sou s insuline intensifiée d'emblée peut permettre d'améliorer l'équilibre du diabète et de réduire voire de retirer l'insuline après quelques semaines à mois de traitement. (avis endocrinologue recommandé)

Réévaluation à distance :

Si HBA1C supérieure à l'objectif, ajout d'un sulfamide hypoglycémiant et si contre indication ou intolérance aux sulfamides : glinides si repas irréguliers, acarbose ou inhibiteur des DPP4

Si supérieure à 1% par rapport à l'objectif défini initialement, ajout d'emblée d'un analogue du GLP1 (surtout si IMC supérieur à 30) ou ajout d'insuline lente

 

Réévaluation à distance :

Soit <1% par rapport à à l'objectif défini initialement : ajout 1 ADO soit 3 ADO

Soit >1% par rapport à à l'objectif défini initialement : maintien des ADO et ajout d'un analogue du GLP1 (surtout si IMC supérieur à 30) ou ajout d'insuline lente.


Réévaluation à distance :

Si l'objectif n'est pas atteint avec une trithérapie orale :

Maintien des ADO et ajout d'un analogue du GLP1 (surtout si IMC supérieur à 30) ou ajout d'insuline lente.

Si l'objectif n'est pas atteint, il est justifié d'adresser le patient à un endocrinologue pour une insulinothérapie intensifiée.

Les recommandations détaillées sont consultables sur le site de l'HAS : www.has-sante.fr/